Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 16:44
JOURNEES DU PATRIMOINE 2006
16 et 17 Septembre 2006
Cette année les journées du patrimoine seront en partie consacrées à l'industrie sucrière au XIX eme siècle à MAYOTTE.
4 visites de sites seront au programme : ( Planning en bas de Page )
 
Hajangoua (commune de Dembéni)
Concédé dès 1848, le domaine sucrier d'Hajangoua (470 ha) est l'un des plus anciens de Mayotte. L'usine ferme définitivement 50 ans plus tard. Les restes de l'usine, visibles depuis la route entre Dembéni et Bandrélé, comprennent un ensemble imposant de trois chaudières, un moteur à vapeur, une batterie de Gimart, des hydroextracteurs, trois cheminées et les vestiges d'une installation plus ancienne. A proximité subsiste la maison du maître.
 
Soulou (commune de M'tsangamouji)
Le domaine de Soulou (400 ha) est créé en 1856. Le cyclone de 1898 détruit en partie l'exploitation et l'usine. Le site de Soulou comporte une chaudière à vapeur, un moteur à vapeur, un moulin à canne (démantelé), des hydroextracteurs, l'emplacement de la batterie de Gimart et une cheminée avec un grand carneau (souterrain). De l'autre côté de la route se trouvent la maison de maître et l'emplacement du village ouvrier. En bordure de mer subsistent l'entrepôt et le quai de chargement en basalte.
 
Miréréni (commune de Chirongui)
La culture de la canne à sucre ne semble se développer dans ce petit domaine (93 ha) qu'au cours des années 1870. Le cyclone de 1898 met fin à l'exploitation. L'intérêt du site de Miréréni tient à un parc de machines souvent uniques à Mayotte et dans un assez bon état de conservation : imposante chaudière à deux bouilleurs, moulin à canne avec son moteur vertical, ensemble d'hydroextracteurs en place, moteur horizontal avec régulateur à boules, grandes cuves d'une batterie Adrienne, cheminée et maison de maître. 
 
Visites guidées :
Chacune des visites sera guidée par deux personnes : l'une évoquant l'histoire de l'industrie sucrière, l'autre présentant le matériel existant.
 
Samedi 16 à 9h30 SOULOU : Marie Didierjean et Laurent Lachery
Samedi 16 à 14h    HAJANGOUA : François Eglin et Laurent Lachery
Dimanche 17 à 9h30 SOULOU : Anne Lebel et Laurent Lachery
Dimanche 17 à 14h    MIRERENI : Michel Charpentier et Laurent Lachery
 
Anne Lebel est directrice des archives départementales de Mayotte, Michel Charpentier est chargé du service éducatif des archives, Marie Didierjean et François Eglin sont professeurs à l'IFM et Laurent Lachery, enseignant, est spécialiste du matériel industriel du XIXème siècle.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by PINGANAUD Frédéric, LACHERY Laurent - dans Message du webmaster
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

maquette-blog-copie.jpg

Visiter une friche industrielle à MAYOTTE, n'est pas sans danger.

Ayez toujours à l'esprit que les usines sucrieres etaient parcourues de carneaux  ( couloirs souterrains dans lesquels circulait l'air et qui peuvent mesurer j'usqu'à 2 métres de hauteur ) que ces derniers peuvent a tout moment s'effondrer, il en est de meme pour les chaudières enterrées.
Certaines pieces mécaniques peuvent peser jusqu'à plusieurs centaines de kilogrammes, ne les déplacez pas ...

Enfin nos recherches nous ont amenés à découvrir que les abeilles adorent fabriquer du miel dans les "tas de ferraille" certains s'en souviennent encore....

 

Les photographies et les textes rédigés sont la propriété exclusive de leurs auteurs .L'exploitation commerciale de tout ou partie des documents requiert une autorisation spéciale.L'exploitation pédagogique des documents et photographies n' est autorisée que  si elle rentre dans le cadre exclusif des apprentissages et n'engendre pas de publication à visée commerciale.

 

Copyright  2005-2011 : PINGANAUD/LACHERY /MAYOTTE.

 

Recherche

Partenaires

bannierematialpte

 

mdf

Nous on aime....

logo_fin_reduit-copie-1.png

Nous contacter